Avant-propos

De longues années à l'étranger m'ont tenu éloigné de ma filleule. Durant cette absence, j'étais en charge d'un pensionnat disciplinaire au coeur de la lande écossaise. Nous ne nous connaissons pas.

Et pourtant me voici en charge de son éducation. Celle-ci est parait-il à reprendre à zéro. Trop de laxisme l'ont rendue, à ce qui m'a été rapporté, insolente, indisciplinée, rebelle, irrespectueuse, paresseuse, etc.

Je suis donc en charge de débarrasser ma filleule de ces affreux défauts qui enlaidissent son image.
30 déc. 2010

postheadericon L'écriture d'une lettre d'excuse.

Rédiger une lettre d'excuse n'est pas chose facile. Il faut non seulement penser à l'excuse ou les excuses que l'on va évoquer. Leurs crédibilités aussi. Et l'on tente tant bien que mal à faire une réponse sincère et cohérente. Même si on n'y croit pas toujours, il est très important de ne pas attirer encore plus les foudres sur nous. La lettre d'excuses est annonciatrice d'une sévère punition à la suite.


L'exercice requiert de la dextérité, de l'endurance, une bonne dose de courage et une volonté forte. Le corps tout entier est sollicité. Surtout que mon parrain c'est donné bien du mal à la rendre suffisamment désagréable comme le hors d'oeuvre avant le plat de résistance.


On aurait pu penser à l'ère d'internet, qu'une lettre rédigée grâce aux supports de sites générateurs d'excuses serait une précieuse et suffisante. Ce serait le pied si seulement mon parrain l'accepter ainsi. Seulement voilà, c'est un homme compliqué et surtout désireux de bien m'éduquer. C'est pourquoi il m'a imposé ces quelques règles complémentaires à la rédaction même de la lettre d'excuses.


Pour commencer, toutes lettres d'excuses doit être écrites à la main et avec un stylo plume ou une plume Sergent major. La calligraphie est aussi importante que le contenu de la lettre. Cet art est très exigeant. Il demande beaucoup de concentration. Les pleins et les déliés sont difficiles à réaliser. L'écriture latine reste la référence. Je suis ravie qu'il n'exige pas une écriture plus gothique.


La lettre d'excuse est une prise de conscience de la faute. Elle s'inscrit donc dans les activités de réflexion indispensable à une bonne éducation. Aussi, mon parrain n'a rien trouvé de mieux que d'associer à cet exercice déjà bien difficile, une support de travail original et totalement inapproprié pour des conditions de rendu optimum. Non, on ne va pas à confesse, quoique. A genou devant un tabouret ou à même le sol, il va falloir rédiger cette lettre d'excuse.


Cette position n'est pas du tout confortable.  A genou, on est rapidement surpris par les douleurs aux genoux et au dos. La main se met rapidement à trembler. Difficile d'aligner les lettres sans prendre le risque de louper un jambage ou une hampe.


Le pire, c'est quand il me l'impose dans ma tenue d'écolière et à même le sol. A quatre pattes sur le sol, mes fesses se retrouvent très rapidement surélevées. L'inclinaison de mon torse vers le sol, entraîne ma jupe. Ce qui  dévoile ma petite culotte blanche. Je sens le courant d'air sur mes cuisses.


Dans de telles situations, j'ai beaucoup de mal à réfléchir sur ma bêtise. Je pense plutôt au voyeur qui de derrière sa longue vue, me regarde. Lui aussi réfléchis à la situation qu'il vaudrait ne voir jamais s'interrompre, tellement la vue est belle.




19 déc. 2010

postheadericon Leçon n°4 : Ne pas danser quand le parrain n'est pas là.

J’ouvre les contrevents de ma chambre. La campagne est endormie. Mon regard capte les cristaux hivernaux qui la parent. Le soleil brille et nous fait grâce de sa douceur. Je referme la fenêtre rapidement. Le froid me fait frissonner. Je me frotte les bras pour me réchauffer.

Quelle belle journée de vacances. Mon parrain est absent. Il fait sa tournée de promotion pour son ouvrage « Culs et chemises ». Je peux me reposer et discuter librement avec mes copines. Les cours de botaniques de Maître Gary deviennent de plus en plus difficiles. Je ne comprends pas toujours tout. Et ses questions sont ardues. Tenez par exemple, il m’a demandé pourquoi les feuilles des arbres tombent-elles en automne ? Mais qu’est-ce que j’en sais moi. Elles font ce qu’elles veulent les feuilles. Je sais seulement que le jardinier râle beaucoup à cause d’elles. Et qu’il suffit d’un simple coup de vent pour voir son tas s’esclaffer et s’éparpiller à nouveau sur le jardin.

On frappe à ma porte. La gouvernante entre dans ma chambre. « Un courrier de votre parrain » me dit-elle. Ce doit être pour me donner de ses nouvelles, pensais-je.  Mes mains tremblent pourtant. Un frisson m’envahit lorsqu’en sortant la lettre, je peux en lire l’objet : « Punie au cagibi ».

Je suis terrifiée. Comment peut-il savoir ce que je fais si loin de la maison ? Qui a bien pu me trahir ? Que va-t-il m’arriver ? Il est tellement sévère, que je m’attends au pire. Je ravale ma salive et commence à lire le programme.

Mon cœur bat de plus en plus fort. Mes jambes  ne me tiennent plus. Je me rapproche de mon lit, et m’assois. Mon souffle est court. J’ai froid.
Je m’imagine déjà dans ce lieu si ingrat. Comment pourrais-je survivre à un tel traitement. Mon ventre se noue. J’ai mal. Qu’ai-je donc fait pour mériter une telle punition ?

Il est vrai que je n’ai pas été très sage dans les cours de botanique. Et Maître Gary a haussé le ton, au point de me punir sévèrement. J’ai reçu une sévère fessée avec des verges que je n’ai pas du tout appréciées. Un moyen de connaître les différentes essences des arbres, qu’il m’a dit. Moi, j’ai dansé sous les coups chaque fois qu’il me cinglait avec son fagot. Mon corps chauffait et me piquait à chacun des impacts. Elle m’a paru une éternité. Mais pour Maître Gary, elle n’était qu’un avertissement avant qu’une plus sévère ne s’abatte sur moi.

Je pensais alors que cela aurait suffi. Mon Parrain aurait-il eu écho de cet écart ? J’étais en sursis. Une telle récidive me condamne donc à une double peine, pour chacune de mes fautes. Ce qui expliquerait cette très sévère punition. J’espère pouvoir réduire ma peine avec le soutien de mes copines et mes lettres d’excuses. Commençons par envoyer le programme aux copines. Peut être auront-elle de bonnes idées à me soumettre.

En attendant, je vais aller me promener un peu. Je m'apprête à sortir de ma chambre. La gouvernante arrive vers moi, le regard sévère. "Votre parrain vous interdit toute sortie jusqu'à la rédaction de vos lettres d'excuses. Vous devrez les écrire à la main et me les remettre en main propre dès que vous aurez fini. Je me chargerais de lui transmettre". 

Quelle marâtre celle-là !! La tête baissée et en bougonnant je fais demi tour et rentre dans ma chambre. Pas question de désobéir. La punition qui m'attend est tellement sévère, que je n'ai pas envie de supplément. Je vais donc commencer par réfléchir à la lettre d'excuse pour Maître Gary, en attendant que les copines viennent à mon aide pour celle de mon Parrain. 

Monsieur Gary,
...
...
A la demande de mon parrain je viens par la présente m’excuser pour mon comportement indigne de mon rang. Je n’ai pas su apprécier l’intérêt de votre discipline. J’ai imaginé à tort que cela ne pouvait en rien m’intéresser. 

Euh !!!... qu'est-ce que je vais bien pouvoir lui raconter pour me sortir de là. Il en a de bonnes idées mon Parrain avec ses lettres d'excuses. Mais j'ai déjà été punie moi !! Je me gratte la tête, lève les yeux au ciel. La neige adoucit les formes des arbres. Le jardinier tapote les branches. Et vlan !! le voilà transformé en bonhomme de neige. Je ris un instant. Je reviens sur ma lettre et à la triste réalité de la punition qui m'attend. L'employé, c'est çà. Voilà une excuse valable, enfin je crois. Je reprends mon stylo plume et poursuit ma lettre.

Nos employers se chargent de l’entretien de notre parc. Cela me parait bien loin de mes préoccupations premières. Mon esprit était plutôt orienté vers le forum où avec mes copines nous passons d’agréables moments de délire. J’étais donc bien concentrée à ma future intervention négligent de ce fait votre cours.
Votre punition était méritée. Et j’essaierai à l’avenir de ne plus m’égarer durant vos cours.
Cordialement
Mirabelle.

Bon, cela devrait suffire. Je relis la lettre afin d'éviter au maximum les fautes d'orthographe. Et maintenant, le plus difficile : écrire une lettre d'excuses à mon parrain. Aline a été la première à me répondre et surtout à me défendre. Elle me propose de joindre à ma lettre sa plaidoirie pour ma défense. Après tout, autant essayé. Quant à Ellie, Lady, Fraise des bois et Diaphane elles ont bien rit de ma situation. Comme si la punition n'était pas déjà assez difficile. Ah les copines !! je les vois bien tien avec moi. On verrait si elles seront toujours aussi malignes. 

Monsieur,
Vous trouverez ci-joint la lettre d’excuses que j’ai envoyé à Maître Gary
C’est en toute humilité que je m’adresse à vous. Je reconnais avoir été durant votre absence insolente et paresseuse. Mes écarts de comportement sont dus à une incompréhension de l’importance à accorder à une discipline telle que la botanique dans mon éducation. J’ai pensé à tort que cela était plutôt réservé à nos serviteurs. Maître Gary m’a sévèrement punie pour ses écarts. Les verges sont douloureuses et dissuasives.
De cette leçon reçue par Maître Gary, j’ai compris qu’il ne fallait pas sous-estimer la valeur des  savoirs en fonction des emplois associés. La botanique est une discipline indispensable à la connaissance de notre environnement. Je me dois donc d’apprendre à reconnaître ses composantes et à les protéger.
Je reconnais que mon insolence et ma paresse étaient déplacées et inappropriées. Mon esprit était ailleurs avec mes copines. Nous étions sur des jeux de notre forum. Nous prenons beaucoup de plaisir dans notre recherche de taquinerie. De nouveaux membres se sont inscrits et donc pour nous de nouvelles occasions de s’amuser tout en leur souhaitant la bienvenue. Si bien que j’étais moins concentrée sur mes cours, plus provocatrice et rebelle. J’étais sous l’influence du jeu et des copines.
Je m’excuse pour avoir eu ce comportement indigne de notre rang. J’accepte votre punition qui est juste et méritée.
Votre filleule.

PS : Aline, ma copine, a lu votre programme et vous a proposé sa version ainsi qu'une plaidoirie pour ma défense.  

About Me

Visites

Mirabelle. Fourni par Blogger.

Portraiture

Portraiture
Dessin de Dr WEIRD

Membres

Une erreur est survenue dans ce gadget