Avant-propos

De longues années à l'étranger m'ont tenu éloigné de ma filleule. Durant cette absence, j'étais en charge d'un pensionnat disciplinaire au coeur de la lande écossaise. Nous ne nous connaissons pas.

Et pourtant me voici en charge de son éducation. Celle-ci est parait-il à reprendre à zéro. Trop de laxisme l'ont rendue, à ce qui m'a été rapporté, insolente, indisciplinée, rebelle, irrespectueuse, paresseuse, etc.

Je suis donc en charge de débarrasser ma filleule de ces affreux défauts qui enlaidissent son image.
28 oct. 2010

postheadericon Leçon n°2 : Ne pas bavarder avec autrui en présence de son parrain.

Bien mal m'a pris le lendemain de vouloir discuter avec Maître Ours en même temps que mon parrain. Quelle erreur !!! mon parrain c'est immédiatement aperçu de la faiblesse de ma concentration.
- "Vous êtes longue à répondre ma filleule !! que faites-vous ?"
- "Je discute avec Maître Ours !" dis-je d'une voix timide et le regard bien bas.
- "Petite impertinente !" "pour votre peine, je veux que vous vous vous vous enfermiez dans votre salle de bains et toute nue que vous me fassiez 100 flexions demain matin". "J'ai dit nue intégralement". "Les mains sur la tête".
- "mais c'est pas juste !!!"
- "puisque ce n'est pas juste vous mettrez deux pinces au bout de vos seins pour vous apprendre  répondre à votre parrain quand il vous punit".
- "oui Monsieur"
- "et j'ai bien dit "toute nue" vous retirez tout. Compris ?"
- "oui Monsieur"
- "et quand vous êtes accroupie, je vous veux les cuisses au grand écart. 100 flexions. Vous pourrez respecter certaines poses pour reprendre votre souffle, mais en restant dans la position "pipi", compris Mirabelle ?"
 - "oui, Monsieur"
- "cela pour vous apprendre à être moins effrontée avec votre parrain adoré." "Dites-le à Maître Ours et filez au lit ".
- "oui Monsieur", "bonne nuit Monsieur"

Deuxième jour, deuxième punition !!! c'est bien difficile. Et maintenant, il faut que je trouve le courage de l'annoncer à Maître Ours. Il ne va pas apprécier que je sois punie à nouveau. Et mon intuition me donna raison à ma grande peine. Maître Ours estima qu'il m'avait justement punie et que par conséquence, il ajoutait 20 flexions supplémentaires pour mon manquement.

Le lendemain à mon réveil, je décidai d'exécuter ma punition. Je me déshabille. J'accroche deux pinces à chaque sein. Je pose mes mains sur la tête et commence à monter et descendre en veillant à garder les cuisses bien ouvertes.

Un ... je me vois en face dans le miroir. deux .... trois ... quatre ... Je vois mon minou bien lisse. cinq ...... six ..... sept .... Il semble apprécier une telle exhibition. huit .... neuf ... dix .... pfouuuu !!! première pause. Je reste en bas et reprends mon souffle. Je trouve mon sexe beau. Par contre, mes cuisses me chauffent déjà. Je reprends ma punition.
onze... douze... treize... [...] vinnnnngt-neuf... et trente !!! pfiou !!! je refais une pause. c'est pas possible, jamais je n'arriverai à faire un tel nombre. Mes nymphes recouvertent de mouille brillent. Est-ce cette vision de moi qui provoque ce désir ou l'humiliation de cette position. Je n'en sais rien.
Je poursuis ma punition. Je termine mes 120 flexions, après avoir fait cinq autres pauses. Et je m'écroule parterre sur les carreaux, totalement épuisée. Mes cuisses me font très mal. Je suis essoufflée. Je n'ai même pas la force de me caresser. Je retrouve mon souffle. Je me relève doucement. Et passe sous la douche.
La chaleur de l'eau et la pression des jets me calment et me font du bien. Je me revois exécuter la punition. C'était excitant et horrible. Je m'essuie consciencieusement. J'attrape ma crème pour les douleurs musculaires et me masse soigneusement les cuisses afin de ne pas trop souffrir de courbatures.

Cette punition est sévère. Je ne céderai plus au bavardage en présence de mon parrain.

4 commentaires:

Anonyme a dit…

c'est tres excitant et en tant qu'homme, je voudrais bien etre puni avec elles.

Anonyme a dit…

Moi aussi j'aimerais être puni comme il se doit avec une partenaire féminine ou être m'y à poil par plusieurs demoiselle et me faire tappéles fesses...

Anonyme a dit…

La punition de Miabelle est bien méritée.Seulement j'aurais bien aimé assisté à la punition. J'aime bien moi aussi être puni; devant des spectatrices et me plier à leurs exigences humiliantes.Me faire dévêtire ou m'arracher mes vêtements par ces demoiselles en nage de sensations j'en jouie dams mes fantasmes.
À quand seras mon tour d'être le jouet de ces Dames...

Anonyme a dit…

Bien méritée ! J'aimerais que vous soyez mon tuteur !

About Me

Visites

Mirabelle. Fourni par Blogger.

Portraiture

Portraiture
Dessin de Dr WEIRD

Membres

Une erreur est survenue dans ce gadget